Bonjour,

Mission Bon Accueil a dû relever de nombreux défis au cours des deux dernières années en raison de la nature constante et changeante de la pandémie. Mais malgré les difficultés, des personnes comme vous nous ont appuyés, ont donné de leur temps, de leur énergie et de leur argent pour faire en sorte que tous les membres de notre communauté aient accès à un refuge, à de la nourriture et à de l’amour en 2021.

Votre soutien est essentiel à la Mission et nous vous sommes profondément reconnaissants de votre aide.

Dans ce numéro d’Info Mission, je suis très heureux d’annoncer que la Clinique dentaire Jim Lund entreprendra la prochaine étape de son expansion dans le courant de 2022. Nous avons également ouvert récemment les portes de notre nouveau Centre de services aux jeunes, un programme qui offre à de jeunes Montréalais les outils nécessaires pour réussir du point de vue social et professionnel.

Comme vous voyez, votre générosité a un impact incroyable à Montréal. Merci pour votre bonté, votre compassion et votre détermination à aider les personnes qui en ont le plus besoin. Merci pour notre meilleure année de collaboration à ce jour!

Avec toute notre reconnaissance,

Samuel Watts

Président-directeur général

a mis André sur la voie d’un logement permanent

André n’oubliera jamais le jour où il a appris que sa mère avait perdu son combat contre le cancer. Il avait seulement 17 ans.

Sans soutien adéquat, André a été incapable de faire face à la douleur. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était de l’engourdir comme il pouvait, et la drogue était la solution qui fonctionnait le mieux.

Pendant des années, André a vécu comme un toxicomane fonctionnel. Il a trouvé un emploi, un appartement, il est même tombé amoureux et il s’est marié. Mais sous la surface, sa douleur et sa dépendance prenaient de plus en plus de place, mettant en péril toutes les relations qu’il avait développées.

Quand sa femme a demandé le divorce, la vie d’André s’est écroulée. Mais il n’était pas prêt à renoncer à la drogue. Et s’il n’était pas prêt à le faire, ses amis et sa famille lui ont dit clairement qu’ils ne pourraient pas l’héberger.

Dix longues années se sont ensuite écoulées. Et André a passé la plupart d’entre elles à essayer de survivre dans la rue.

André campait dans une petite tente devant l’Hôtel Place Dupuis le jour où des intervenants de Mission Bon Accueil lui ont fait une invitation. Ils lui ont dit : « On représente une nouvelle initiative appelée le Programme Bienvenue. Serais-tu intéressé à ce qu’on t’aide à trouver un endroit où habiter? »

André n’en croyait pas ses oreilles.

Après avoir été installés dans un logement, les participants comme André reçoivent aussi de l’aide pour payer leur loyer et leur épicerie pendant les trois premiers mois, et ont accès à des services de soutien personnalisé qui leur donnent les outils nécessaires pour prendre un nouveau départ.

Pendant de nombreuses années, André avait cru qu’il ne trouverait jamais une façon de reprendre sa vie en main. Il était donc déterminé à ne pas manquer cette occasion. « C’est ma deuxième chance », explique André. « Je vais tenir mes engagements. J’ai assez souffert, maintenant je veux commencer un nouveau chapitre de ma vie. »

Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous dire qu’André a non seulement repris une vie indépendante, mais il a aussi un travail qu’il adore à la Mission. Il fait partie d’un programme de transition appelé Micro entreprise dans lequel il apprend à cuisiner et à travailler dans une cuisine, en plus d’acquérir d’autres compétences.

André a encore beaucoup de chemin à faire, mais il n’est pas seul pour y arriver.

Il continue sa guérison avec les conseils et l’encadrement personnalisé des intervenants de la Mission.

Ma dépendance fait partie de moi – elle m’a accompagné pendant toute ma vie. Il y a des émotions auxquelles je n’ai jamais fait face, je le sais aujourd’hui. Mais je vais continuer à essayer de régler mon problème. – André

Merci d’appuyer des personnes comme André qui travaillent fort à reprendre leur vie en main.

pour aider les jeunes à réussir pendant des années à venir

Après une attente de près de deux ans causée par la pandémie, Mission Bon Accueil, en partenariat avec la Fondation Home Depot Canada, a finalement ouvert les portes de son tout nouveau Centre de services aux jeunes le lundi 15 novembre. Ce centre vise à aider des jeunes qui vivent une situation précaire dans le quartier de Montréal-Nord et aux environs. Il est situé au deuxième étage de la deuxième épicerie gratuite de la Mission, le Marché Bon Accueil, ce qui permet un accès facile et familier à tous ses bénéficiaires. 

Ce don incroyablement généreux de la Fondation Home Depot Canada permettra à notre équipe d’intervenants dévoués de faire ce qui suit :

  • Briser le cycle de la pauvreté et prévenir l’itinérance chez les jeunes de 15 à 30 ans en favorisant leur réinsertion sociale et professionnelle
  • Offrir un soutien individuel personnalisé
  • Fournir aux jeunes les outils nécessaires pour réintégrer le marché du travail par une gamme de programmes et d’occasions de stages
  • Fournir aux jeunes mères célibataires les outils dont elles ont besoin pour réussir leur parcours

Merci à Johanne Racicot-Reaper!

À l’occasion du mois de sensibilisation au cancer du sein, Mission Bon Accueil a organisé sa première séance d’information sur le cancer du sein de tous les temps, intitulée Initiative de santé du sein. Cette séance était commanditée par Johanne Racicot-Reaper, une donatrice de Mission Bon Accueil et une survivante du cancer du sein depuis 30 ans, et animée par le Dr Fleiszer, le Dr Hings et leur formidable infirmière du Centre du cancer Cedars.

Nous avons non seulement atteint notre pleine capacité, mais près de 20 femmes ont pris rendez-vous pour des mammographies et des examens de suivi au Centre du cancer Cedars. Plusieurs des participantes étaient nouvellement arrivées au Canada et avaient du mal à s’y retrouver dans le système de soins de santé. Elles étaient donc très heureuses de recevoir de l’information et une occasion de suivi.