Merci d’avoir fait de 2018 une année remarquable pour Mission Bon Accueil! Des donateurs comme vous ont permis à notre personnel dévoué d’augmenter notre portée et de renforcer nos programmes pour servir encore plus de personnes dans le besoin.

Grâce à votre générosité, nous avons réussi à ouvrir une deuxième épicerie gratuite, le Marché Bon Accueil, dans l’est de Montréal. Il a fallu beaucoup de planification et de préparation, mais votre soutien a contribué à cette réalisation remarquable. Après 127 ans au service des Montréalais, principalement dans les quartiers sud-ouest et Ville-Marie, nous sommes heureux d’étendre notre présence dans le nord-est.

La compassion et le soutien de tous les membres de notre famille de donateurs nous ont permis de réaliser cette expansion, afin que des milliers de Montréalais supplémentaires aient accès à des aliments nourrissants.

Merci de partager notre passion et notre vision d’un Montréal transformé, un endroit où Loger, Nourrir et Aimer sont plus que de simples mots… ce sont une réalité.

Je suis très reconnaissant envers chacun d’entre vous.

Votre compassion touche des vies et offre à nos concitoyens dans le besoin l’accès à des services qui les aident à se libérer du cycle de la pauvreté et du désespoir. Merci de votre soutien constant pour bâtir un Montréal plus fort en appuyant les citoyens les plus vulnérables de la ville.

Avec reconnaissance,

 

Samuel Watts

Président-directeur général

Grâce à vos dons généreux, des milliers de Montréalais en situation de pauvreté et d’itinérance ont reçu du soutien qui a changé leur vie. Votre générosité transforme vraiment des vies!

Mission Bon Accueil est déterminée à offrir aide et compassion aux Montréalais qui tentent de se sortir de la pauvreté et de l’itinérance. Votre soutien généreux nous permet d’être la plus grande porte d’entrée pour aider les Montréalais dans le besoin. Merci de donner afin que ces personnes aient une deuxième chance et un avenir meilleur!

Bonjour, je m’appelle Marie-Lou et le Marché Bon Accueil est essentiel dans ma vie. J’ai une maîtrise et, pendant longtemps, j’ai travaillé comme archiviste dans un musée. Je ne saurais vous dire à quel point j’aimais passionnément mon travail.

En raison de plusieurs facteurs, dont des problèmes de santé, j’ai été forcée d’avoir recours à l’aide sociale. Ce fut une des décisions les plus difficiles de ma vie. Même si je suis instruite et intellectuellement apte, ma santé fragile compromet ma capacité à prendre soin de moi.

Parfois, je ne peux même pas accomplir des tâches quotidiennes, comme laver la vaisselle.

« Le personnel de la Mission se soucie vraiment de moi, c’est extraordinaire de pouvoir compter sur leur appui! Si je n’avais pas eu le Marché, pour être bien franche, je ne sais pas comment j’aurais survécu. » – Marie-Lou

Comme j’ai un budget restreint, environ 80 % de mes revenus sont consacrés à mon loyer, à l’électricité et au chauffage. Il ne me reste pas grand-chose pour les autres nécessités de la vie, et c’est pourquoi le Marché fait une énorme différence dans ma qualité de vie.

L’emplacement de l’ancien Marché n’était vraiment pas pratique pour moi. Je devais faire entre trois et quatre heures de déplacement pour aller chercher de la nourriture. C’était difficile en raison de ma santé, et j’ai plusieurs fois perdu connaissance à mon arrivée. Heureusement, le personnel venait à mon secours.

Pourquoi continuer à y aller? Parce que manger est un besoin essentiel. Mais mes armoires et mon frigo ne se remplissent pas tous seuls, par magie. En raison de mes maigres revenus, j’ai du mal à me procurer de la nourriture, en particulier des produits qui conviennent à mes restrictions alimentaires.

Pourquoi ne pas aller ailleurs? La quantité d’articles offerts, la gentillesse du personnel et la variété valent le déplacement. Vous n’y avez probablement jamais pensé, mais avoir la capacité de choisir vos aliments est une expression de votre indépendance. Le Marché me redonne ma dignité en me permettant de choisir ce que je mange.

Et la Mission est ouverte toute l’année. D’autres endroits ferment malheureusement à certaines périodes en raison d’un approvisionnement déficient. Mon estomac, lui, ne prend pas de vacances!

Le nouveau Marché Montréal-Nord a vraiment changé ma vie. Maintenant, il me faut moins d’une heure pour aller faire mon épicerie.

Je pense que le nouveau Marché offrira une lueur d’espoir, pas seulement pour moi, mais aussi pour tous ceux qui vivent des difficultés dans ma communauté. J’ai vraiment de la chance d’avoir un Marché aussi près de chez moi. Je ne me sens pas comme une simple cliente, j’ai l’impression de faire partie de la famille de la Mission.

J’ai le sentiment que le personnel de la Mission se soucie vraiment de moi; c’est une véritable bénédiction de pouvoir compter sur un tel appui. Si je n’avais pas eu le Marché, pour être bien franche, je ne sais pas comment j’aurais survécu.

Madame Viglione et son mari appuient plusieurs des programmes et services de Bon Accueil. Ils ont aussi appuyé généreusement le nouveau Marché. Lors de l’ouverture officielle, Mme Viglione et son mari ont pris le temps de nous expliquer pourquoi il est important pour eux de redonner à la communauté.

« Si vous êtes en mesure de donner un coup de main, vous devriez le faire. C’est une question d’entraide, et ça contribue au bien-être de la société dans son ensemble », déclare Madame Viglione. « Quand vous aidez les personnes dans le besoin et que vous améliorez leur situation, tout le monde y gagne. »

Des donateurs compatissants comme VOUS et comme M. et Mme Viglione font une différence incroyable pour les hommes, les femmes et les enfants qui peinent à survivre tous les jours à Montréal. Merci pour votre générosité extraordinaire!