À Mission Bon Accueil, nous nous préparons à célébrer notre 125e anniversaire de service et de soutien aux plus démunis. Pendant toutes ces années, de généreux donateurs comme vous ont appuyé notre travail, et nous leur en sommes très reconnaissants. Ce jalon important souligne également une triste réalité : des milliers de personnes souffrant de la faim et vivant dans la pauvreté à Montréal continuent à demander notre aide.

Vos dons ont vraiment fait une différence. En août, vous nous avez permis d’offrir des fournitures scolaires et de nouvelles chaussures aux enfants lors de notre événement de la rentrée, Rentrée la tête haute. Pour l’Action de grâce, vous nous avez aidés à servir plus de 400 repas par jour.

Noël approche, les jours raccourcissent, les nuits sont de plus en plus longues – et de plus en plus froides. Alors que les Montréalais démunis peinent à trouver assez de vêtements pour parer aux rigueurs de l’hiver, nous constatons que les besoins sont de plus en plus criants. Noël devrait être un moment privilégié de rencontres familiales, et c’est pourquoi nous préparons un repas spécial le 19 décembre pour les Montréalais qui tentent de se sortir de l’itinérance et de la pauvreté.

Vous nous avez appuyés jusqu’à maintenant et nous espérons que vous continuerez à donner afin que nous puissions continuer à offrir des services qui changent la vie des gens.

Je vous souhaite, à vous et aux vôtres, un merveilleux Noël,

Cordialement,

Cyril Morgan

Président-directeur général

À l’école secondaire, David éprouvait des difficultés. Il a commencé à consommer de la marijuana et de l’alcool pour se sentir intégré au groupe. En pensant que ça n’aurait pas de conséquences, il s’est mis à consommer de l’OxyContin dès ce jeune âge. Très rapidement, il s’est mis à dépenser jusqu’à 200 $ par jour pour se procurer des drogues.

Il a eu une première crise cardiaque à 21 ans.

Après s’en être remis, il a voulu reprendre sa vie en main. Il habitait avec sa copine, et tous deux ont réussi à abandonner la drogue. Malheureusement, cette situation a fragilisé leur relation. David a finalement dû quitter le foyer, sans savoir où aller.

Pour fuir la froidure, il a passé la nuit dans la bibliothèque d’une université locale. La deuxième nuit, il a dormi sur un divan chez Narcotiques Anonymes. C’est là que quelqu’un lui a parlé du refuge d’urgence de Mission Bon Accueil. Le troisième soir, il s’est donc tourné vers nous pour obtenir de l’aide.

« Je ne serais pas ici aujourd’hui si je n’avais pas rencontré des intervenants qui ont fait preuve d’autant d’empathie et qui m’ont écouté. » – David

Le lendemain, il a rencontré un intervenant qui allait changer sa vie pour de bon.

Il est revenu discuter avec lui et a découvert les programmes que nous offrons. En s’engageant dans le programme, il avait peur d’échouer, mais son travailleur social l’a appuyé à toutes les étapes du processus et il a graduellement repris confiance en lui et a recommencé à espérer. En habitant dans un appartement supervisé, il a retrouvé le confort d’un vrai lit et d’une douche privée.

Aujourd’hui, David travaille comme bénévole chez nous et étudie en relations humaines à l’Université Concordia. Il rêve d’obtenir une maîtrise en travail social à l’Université McGill.

David habite maintenant dans un logement de transition de Mission Bon Accueil, où il restera encore deux ans, le temps de stabiliser sa situation et de terminer ses études. Même s’il garde des cicatrices qui lui rappellent son passé, il travaille tous les jours pour améliorer sa santé physique, mentale et spirituelle.

La vie n’est pas terminée pour David. Elle ne fait que commencer!

« Je ne serais pas ici aujourd’hui si je n’avais pas rencontré des intervenants qui ont fait preuve d’autant d’empathie et qui m’ont écouté », déclare David. Sa gratitude envers l’équipe de Mission Bon Accueil est infinie, et elle s’étend à tous ceux qui ont fait un don pour appuyer notre travail.

Veuillez faire un don afin que tous les gens qui souffrent— notamment des personnes comme David et des personnes qui vivent d’autres difficultés — puissent trouver le soutien et la sécurité dont ils ont besoin. Il est particulièrement important de donner durant les mois d’hiver rigoureux!

One Donor's Story

Il y a quelque mois, Michel Parent vendait son entreprise, Vacances Tours Mont-Royal, lorsqu’il est tombé sur une brochure de Mission Bon Accueil. « Je voulais profiter de cette occasion pour redonner à la communauté », a déclaré M. Parent. « Il y a un an, je ne connaissais même pas l’existence de Mission Bon Accueil. »

Lorsqu’il a découvert la Mission, M. Parent a été ému. « J’ai été étonné de découvrir une organisation aussi bien structurée, avec une approche très intégrée pour aider les personnes qui vivent dans la pauvreté », a-t-il ajouté. Après avoir visité les lieux, il a décidé de s’engager à long terme auprès de la Mission, et a offert de faire un don chaque année, pendant les cinq prochaines années.

M. Parent incite également ses proches à donner au suivant et à offrir leurs services comme bénévoles à Mission Bon Accueil. Merci M. Parent pour votre générosité et votre détermination à aider les autres à atteindre leur plein potentiel.

À Mission Bon Accueil, nous rencontrons tous les jours de nouveaux membres de la communauté qui tentent de se sortir de l’itinérance et de la pauvreté et qui ont besoin de notre aide. Seriez-vous prêt à devenir un donateur mensuel afin que nous puissions offrir en toute confiance un avenir meilleur et plus radieux à ces membres de la communauté?

Christmas is a Time for Giving

Cette année, nous servirons un repas de Noël festif le 19 décembre. L’événement est ouvert à tous! L’année dernière, nous avons servi plus de 400 repas de Noël à notre refuge des hommes, à notre centre jeunesse et aux hommes inscrits à nos programmes de transition. Des bénévoles contribueront à la préparation de la nourriture, distribueront des cadeaux et serviront le repas. Nous avons très hâte à cette célébration spéciale avec la communauté.

Nous distribuerons également des paniers de Noël à 4 000 familles démunies dans la grande région de Montréal.

Veuillez faire un don spécial à l’occasion de Noël pour appuyer des programmes comme la distribution de paniers de nourriture, le repas des fêtes pour les hommes et les femmes sans abri, la collecte de jouets, et les autres festivités à l’intention des familles.