Tout au long de la crise de COVID-19, Mission Bon Accueil a répondu aux besoins des Montréalais en situation d’itinérance et de pauvreté en faisant preuve d’une flexibilité et d’une créativité accrues dans notre prestation de programmes et de services. Et notre personnel talentueux a fait un travail exceptionnel pour répondre aux nouveaux besoins.

Dès le début de la pandémie, Mission Bon Accueil a collaboré étroitement avec la ville et le réseau de la santé (CIUSSS Centre-Sud) pour mettre sur pied des refuges d’urgence temporaires. Grâce à cette réponse concertée, très peu de personnes en situation d’itinérance ont contracté la maladie.

Malgré tout, la COVID-19 a mis en lumière une crise humanitaire sur notre territoire. Pour y réagir, nous avons transformé le Pavillon Ross de l’ancien Hôpital Royal Victoria en refuge ouvert en tout temps, où les personnes en situation d’itinérance peuvent habiter tandis que nos équipes cliniques leur cherchent un logement permanent.

La pandémie a également mis en lumière une crise de la faim. Mais votre générosité fait une différence. Des donateurs comme vous ont aidé plus de 1 400 nouveaux clients à recevoir de l’épicerie gratuite dans l’un des emplacements de notre Marché. C’est un total de 13 400 Montréalais qui peuvent manger à leur faim, grâce à vous!

Votre aide, votre générosité et votre soutien sont grandement appréciés.

Samuel Watts

Président-directeur général

L’histoire de guérison de Mario se poursuit

En le voyant, on ne peut pas s’imaginer que Mario a consommé de la drogue pendant la plus grande partie de sa vie. À cause de sa dépendance, il a rapidement perdu tout ce qu’il possédait, et il s’est retrouvé dans la rue en peu de temps.

Puis un jour Mario s’est dit qu’il ne pouvait plus continuer à vivre comme ça, et il a décidé de reprendre sa vie en main. Alors il s’est inscrit à un programme de désintoxication. Mario était très fier de sa nouvelle sobriété, mais dès qu’il a quitté le centre de réadaptation, il a commencé à craindre une rechute. Ne pouvant pas compter sur un réseau solide de parents et d’amis, il se demandait où il trouverait le soutien nécessaire pour combattre sa dépendance.

Mais sa vie a changé quand il a franchi nos portes.

« Dès mon premier repas à Mission Bon Accueil, j’ai senti que je faisais partie de la famille. » – Mario

Mario a été accueilli par Catherine, une intervenante déterminée à assurer son rétablissement.

« Catherine n’a pas hésité à me diriger vers la salle à manger et à me rapporter une assiette de nourriture bien chaude », déclare Mario. « Dès mon premier repas à Mission Bon Accueil, j’ai senti que je faisais partie de la famille. J’ai enfin eu l’impression d’avoir rencontré des gens qui ne me laisseraient pas tomber. »

Mario sait que le parcours vers un rétablissement complet ne sera pas facile. Il s’attend à des revers, mais il sait que la Mission sera là pour l’aider s’il rechute, et ça le réconforte.

« Je sais que je devrai travailler à rester sobre pendant tout le reste de ma vie. C’est difficile, mais si je ne le fais pas, je vais continuer à vivre dans la misère », ajoute Mario.

Mario a récemment franchi un pas important pour reprendre sa vie en main. Grâce à vos dons généreux, Mario a réussi à trouver un logement permanent dans le cadre de notre initiative appelée Projet Logement Montréal, menée avec trois autres refuges de Montréal pour loger le plus grand nombre possible de personnes en situation d’itinérance.

Mario adore son nouvel appartement et la liberté qu’il lui procure. Il partage un espace de vie avec quelques autres personnes dans des situations semblables. Sans le stress d’avoir à trouver un endroit où dormir tous les soirs, Mario peut enfin consacrer toute son attention à sa personne et à son parcours vers la guérison.

Merci d’avoir été là pour Mario quand il en avait le plus besoin.

L’éducation en période de quarantaine

Cet été, tous les enfants n’ont pas eu accès aux ressources nécessaires pour suivre le rythme de leurs camarades durant la quarantaine. Les élèves qui n’avaient pas un accès constant à un ordinateur n’étaient pas en mesure de suivre leurs cours virtuels de façon régulière ou d’obtenir l’aide aux devoirs dont ils avaient besoin.

Grâce à vous, ces enfants se sont sentis appuyés dans leur parcours d’école à la maison.

Vos dons nous ont permis de communiquer avec des parents qui vivaient des difficultés afin de s’assurer qu’ils avaient la structure nécessaire en place pour favoriser le succès de l’enseignement à domicile. Les parents ont également reçu des livrets de devoirs qui les ont rassurés et qui ont aidé les enfants à rester sur la bonne voie. Notre soutien scolaire au téléphone a été l’un des services les plus utiles durant le confinement.

Votre générosité a permis à de jeunes élèves de retourner à l’école avec confiance cet automne et de retrouver enfin un certain sens de la normalité.

Pour avoir touché des milliers de vies durant la COVID-19

Quand la COVID-19 a frappé Montréal, elle a considérablement aggravé l’insécurité alimentaire dans notre ville. Mirella Di Blasio et Pierre Martin ont rapidement mis sur pied un programme pour livrer des biens essentiels aux personnes dans le besoin.

Mirella a eu cette idée alors qu’elle faisait l’épicerie pour sa mère. Le gouvernement venait de recommander aux citoyens âgés de rester à la maison, et Mirella s’est dit, « Mais que peuvent-ils faire s’ils n’ont personne pour leur procurer des biens essentiels? »

En rentrant chez elle, elle a rédigé une publication Facebook pour partager son idée de mettre sur pied un service de livraison. La réaction a été très positive, et le programme compte maintenant sur plus de 160 bénévoles.

Ils distribuent de l’épicerie au nom de Mission Bon Accueil depuis le 21 mars, et nous leur en sommes infiniment reconnaissants.

Mirella et Pierre attribuent le succès de leur initiative à leur extraordinaire communauté de bénévoles et à nos généreux donateurs. Merci!